Les enfants du décret 770

Ce documentaire surprenant de Florin Iepan explore la situation désespérée des femmes à l’époque de l’indigne décret 770 du dictateur roumain Nicolae Ceaucescu, qui interdit la contraception et l’avortement. Dans sa campagne acharnée pour repeupler la nation de millions de petits « hommes nouveaux » destinés à la grandeur, Ceaucescu adopta des mesures orwelliennes grotesques alors que l’économie en berne renforçait la résistance, pourtant déjà solide, des femmes roumaines à avoir des enfants. Seules les femmes de plus de 40 ans et celles ayant déjà eu quatre enfants (et officieusement les gitanes, dont la reproduction était activement découragée) étaient dispensées d’avoir des enfants. Dans les années qui suivirent l’adoption du décret en 1966, le taux de natalité doubla. Si l’immense machine de propagande vendait la maternité sous son plus beau jour, des préjugés culturels encourageaient les hommes à se soustraire à toute responsabilité post-coïtale, laissant aux femmes le soin de « s’en charger » du mieux qu’elles pouvaient. Dans les années 80, alors qu’il était devenu impossible de nourrir des bouches en plus du fait de l’économie en déclin, la guerre tacite entre les femmes et l’Etat prit de l’ampleur. Les femmes suspectées d’interrompre leur grossesse était torturées ou privées de soin jusqu’à ce qu’elles avouent qui les avait aidées. Les procureurs et membres de milices épiaient toutes les procédures gynécologiques, et les jeunes ouvrières devaient régulièrement se soumettre à des examens imprévus. De nombreux films en noir et blanc témoignent de cette surveillance sans répit. Les enfants étaient quant à eux considérés comme l’avenir de l’Etat : rien n’était trop beau pour eux, en contrepartie de leur excellence. Le système éducatif roumain devint l’un des plus efficaces au monde, la gymnaste Nadia Comaneci et le chef d’orchestre de 5 ans Radu Postavaru servant de têtes d’affiche de cette nouvelle génération d’enfants super-héros. Dans des discours, des poèmes ou d’extraordinaires tableaux musicaux où virevoltaient des centaines d’ombrelles, de jeunes pionniers radieux au teint resplendissant chantaient les louanges de Nicolae Ceaucescu. Mais ailleurs dans le pays, dans des orphelinats destinés à ceux qui n’étaient pas parfaits, de jeunes handicapés mouraient de froid, de faim ou étaient mangés par des rats. Iepan diffuse des séquences rapportées par une équipe de tournage allemande, qui mit pour la première fois cette abomination en lumière.
  • Metteur en scèneRazvan Georgescu, Florin Iepan
  • AuteurRazvan Georgescu, Florin Iepan
  • Directeur de la photoCarlos Fuchs, Peter Reuther, Wolf von Truchsess
  • ActeursDelia Budeanu, Paula Ciupitu, Zina Dumitrescu, Adrian Sangeorzan
  • MusiqueAlfred Hulf
  • ProducteurArte, ZDF, Westend Film+TV Produktion, Sub-Cult-Ura S.R.L.
  • PaysCanada Allemagne Roumanie
  • GenreDocumentaire
  • Année2004
  • Métrage68 min
  • SujetUtilisation de la contraception et de l'avortement
  • LanguesAllemand
  • DoubléAnglais

  • Genre Documentaire
  • Année 2004
  • Métrage 68 min
  • Sujet Utilisation de la contraception et de l'avortement
  • Pays Canada Allemagne Roumanie
Filmes voisins